Du cancer on peut guérir!

Publié le par Mlle Citron

Lorsque j'ai contacté notre prêtre pour lui annoncer que nous étions obligés de repousser notre mariage à cause de mon cancer, il m'a demandé si j'avais entendu parler de l'Aloe Arborescens. Non, je n'en avais jamais entendu parler!

Le soir même, il m'a emmené un livre du Père Romano Zago intitulé "Du cancer on peut guérir" ainsi qu'un flacon d'Aloe Arborescens. Juste au cas où cela m'intéresserait car il a des témoignages de paroissiennes sur les bienfaits de cette plante dans leur lutte contre le cancer.

Pour tous ceux qui me connaissent, mon esprit très cartésien ne croit pas à la médecine non conventionnelle dont l'homéopathie, donc je suis très sceptique!

Le livre

Dès l'introduction, l'approche du livre ne m'a pas plu: "ce petit livre nous apprend, d'une manière pratique et économique, comment soigner le cancer et d'autres maladies, sans mutilations ni remèdes, sans effets collatéraux et sans sortir de chez soi". Pourquoi les médecins me proposent-ils alors une mutilation (ablation du sein), une chimiothérapie avec tous ses effets collatéraux? Du coup, j'avoue avoir lu le livre en diagonal, en survolant notamment les nombreux témoignages de personnes guéries du cancer avec cette plante, et ce alors même qu'elles étaient en phase terminale! Selon moi, c'est donner de faux espoirs à des malades parfois fragilisés.

La "potion"

Du cancer on peut guérir!

Les ingrédients sont:

  • Un demi kilo de miel biologique
  • 40-50mL de distillat (eau-de-vie, cognac, whisky, etc.)
  • 350g de feuilles d'Aloe Arborescens
Du cancer on peut guérir!

Doses conseillées:

  • Une cuillère à soupe du produit 20 à 30 minutes avant les 3 repas de la journée
  • Une fois le traitement commencé, prendre tout le contenu du pot sur la durée (1 mois en deux fois 10 jours avec une pause)

La couleur et l'aspect ne sont pas très appétissants. En terme de goût, c'est assez amer même si le miel adoucit un peu. Monsieur Citron trouve que le jus ressemble à la Suze!

Effets indésirables:

Il arrive qu'en début de cure, certaines personnes aient des réactions:

  • sur la peau : démangeaisons sur tout le corps, furoncles, abcès, éruptions cutanées semblables à celles de la varicelle; vésicules même sur la paume des mains ou sur la plante des pieds
  • Pour les selles: selles avec une odeur plus forte que d'habitude, problèmes d'intestin, diarrhée; vents.
  • Pour l'urine: on urine plus fréquemment, urine plus sombre – même brune; urine semblable à du sang mélangé à de l'eau.
  • Autres phénomènes: vomissement, douleurs vagues et non localisées surtout au ventre. Tous ces désagréments durent 2 à 4 jours au plus.

Pour conclure, parce que je me dis que je n'ai rien à perdre (à part 42€, prix moyen du flacon quand même!), j'ai décidé de suivre la cure et je vous dirais si cette recette est miraculeuse ou non!

Publié dans Mon cancer, Traitement

Commenter cet article

Delphine 26/02/2014 17:40

Effectivement tu n'as rien à perdrealors pourquoi pas....j'ai vraiment du mal à croire que tu vas prendre ça...c'est plutôt mon genre à moi....gros bisous

Mlle Citron 26/02/2014 22:57

Et si, je prends le produit... mais c'est surtout pour faire plaisir à M. Citron (mais chut, c'est un secret!)

Thibaut 26/02/2014 11:21

Le problème n'est pas le remède en soit (qui à mon avis joue plus sur le psychique qu'autre chose) mais la phrase d'intro du bouquin: "ce petit livre nous apprend, d'une manière pratique et économique, comment soigner le cancer et d'autres maladies, sans mutilations ni remèdes, sans effets collatéraux et sans sortir de chez soi".
Cette phrase est dangereuse, car elle propose non pas un remède complémentaire, une petite aide en plus, mais une alternative à la mutilation et aux remèdes de la médecine conventionnelle...
Elle s'impose comme remède unique, et c'est en ça que ce genre de livre ne me plait pas!

Mlle Citron 26/02/2014 22:56

Je suis bien d'accord avec toi et c'est pour cela que je n'ai pas lu entièrement le livre qui ne correspond pas à mon approche de la médecine! Même si, à son corps défendant le Père Zago précise quand même qu'il faut continuer à voir les médecins!