Anxiété

Publié le par Mlle Citron

Comme à l'habitude depuis quelque temps, je n'ai pas très bien dormi et c'est toujours aussi dur ce matin.

Hier, j'ai eu ma huitième séance d'Herceptin et comme la dernière fois, je suis fatiguée et bien courbaturée après. Mais rien de bien grave, après quelques dolipranes, les symptômes grippaux ne persistent pas...

Par contre, ma boule à l'estomac est revenue et malgré toute ma volonté, elle reste en arrière plan et refuse de me quitter... Encore une semaine à attendre avant de savoir comment et quand je vais être opérée et j'ai hâte d'y être parce que je trouve qu'il n'y a rien de pire que de ne pas savoir. Hier, l'oncologue nous a laissé entendre que j'aurai en plus des examens avant l'opération, mammographies et scanner, surtout pour l'autre sein... Et oui, avant d'opérer le sein malade, il vaut mieux s'assurer que l'autre ne l'est pas devenu entre temps, histoire de faire deux pierres d'un coup! Si j'avais le choix, j'aurais envie qu'on m'enlève les deux seins d'un coup, comme ça, je n'aurai pas à avoir peur à chaque examen que le "survivant" soit malade mais en France, pas de chirurgie prophylactive! Il faudrait que les résultats génétiques démontrent que je porte une mutation du gène BRCA mais je crois que mon cancer est surtout dû à la fatalité.

Pourquoi cette fixation sur ce deuxième sein? Parce que j'ai enfin réussi à voir l'endocrinologue entre deux couloirs grâce à l'oncologue (un médecin que j'apprécie vraiment pour son côté très humain) et vous savez quoi? Et bien mes nodules à la thyroïde ne disparaîtront jamais et d'ici 5 ou 10 ans, il faudra que je me fasse retirer le côté droit de la thyroïde. Mais pourquoi donc ne me l'ont-ils pas enlevé en même temps que le côté gauche il y a 11 ans alors qu'il y avait déjà des nodules?!?!!! Avant le crabe, j'ai toujours refusé l'éventualité de me faire de nouveau opérer de la thyroïde à cause des risques d'une deuxième opération au même endroit. Maintenant, je crois que je vais écouter mon généraliste qui me pousse à la faire, pour être débarrassée à jamais de l'éventualité que ces nodules tournent mal. Après tout, je ne suis plus à une étape près!

Après cette petit séance déprime, j'ai envie de finir sur une note positive!

Les cheveux repoussent et je crois même pouvoir dire que j'en ai autant (voir plus) que M. Citron maintenant! Je pose de plus en plus le bonnet, mais pas en public encore...

Anxiété

Et puis, ça y est, je vais pouvoir ressortir le rasoir et la pince à épiler, les jambes et les aisselles (enfin juste la droite parce que je soupçonne la radiothérapie d'avoir assuré une épilation définitive au niveau de l'aisselle gauche!) sont toutes poilues!!!

Parc contre, toujours pas de ragnagna à l'horizon, les boufées de chaleur sont donc toujours là :-(.

Pour terminer, merci à vous pour vos courriers et à Maître Papaye pour m'avoir transmis son manuscrit (que je n'ai pas encore eu le temps de lire). Le puzzle avance lentement mais sûrement et ça me fait du bien de re-découvrir tous ces bons souvenirs!

Anxiété

Commenter cet article

Jolie Poire 22/11/2014 14:11

Très chère Hanh Dao,
Le court vous va bien, et il me semble que votre bonnet devrait pouvoir rester à la maison dans un tiroir désormais!
Même si cela fait longtemps que je n'ai pas donné de nouvelles, je pense très régulièrement à vous et aux épreuves que vous traversez. Votre famille peut être fière de vous, et elle l'est sans aucun doute.
L'heure est à la découverte des fruits qui vous ont accompagnés durant ces derniers mois. Surveillez donc bien votre boîte aux lettres qui devrait vous réserver encore de nombreuses surprises.
Gros bisous

Mlle Citron 01/12/2014 20:39

Juste ce qu'il faut pour te démasquer ;-)

Jolie Poire 01/12/2014 17:46

Je suis ravie que mon livre t'ai redonné envie de lire! J'espère que je ne me suis pas trop dévoilée... biz

Mlle Citron 29/11/2014 23:22

Chère Jolie Poire, je vous remercie pour votre lettre qui m'a fait bien plaisir et qui m'a permis de mieux vous connaître! Merci pour votre livre, qui m'a redonné envie de lire, envie qui m'avait quittée ces derniers temps. Grosses bises