Bon anniversaire

Publié le par Mlle Citron

Aujourd'hui mon crabe a tout juste 1 an!

Bon anniversaire

Un an de galères, un an de doutes et d'angoisses, un an de piqûres et d'injection en tout genre... mais aussi un an de rires, un an de bonheur, un an de solidarité et un an de VIE!!!!!!! Vivement l'année prochaine et j'espère pouvoir fêter un jour les 60 ans de ce crabe!

En guise de cadeau d'anniversaire, j'ai eu droit à une convocation chez le médecin conseil de la CPAM! Je suppose que c'est la procédure normale au bout d'un an d'arrêt maladie mais il n'empêche que j'étais bien angoissée dans la salle d'attente. Angoissée de quoi me diriez-vous? Je ne sais pas trop en fait, qu'elle m'oblige à reprendre rapidement le travail peut être.

Finalement l'entretien n'aura duré que 5 minutes (même moins je crois).

"Pourquoi êtes-vous arrêtée?" - Pour un cancer du sein

"Quel âge avez-vous?" - 36 ans - "Vous êtes jeune! Des antécédents dans la famille?" - Non

"Quel a été votre traitement?" - Tumorectomie, chimiothérapie, radiothérapie et mastectomie avec reconstruction.

"Quel est votre métier?" - Responsable qualité pour un label rouge viande bovine

"Ca va être difficile de reprendre votre emploi d'avant?" - Oui

"Il faudrait prendre rendez-vous avec le service social pour qu'on vous présente les différentes possibilités pour préparer au mieux votre retour dans le monde du travail"

Voilà, pas de jugement de valeur sur le fait que je sois arrêtée depuis 1 an, ni que je doive reprendre le travail prochainement. J'avais lu tellement de témoignages avec des médecins conseil odieux que je suis bien soulagée.

Du coup, j'ai rendez-vous avec une assistante sociale de la CPAM le 10 mars prochain pour faire un point.

 

Sinon, je vais aussi bien que possible... J'ai mal mais la douleur est toujours supportable. C'est surtout le soir que c'est dur, notamment au niveau du dos et les nuits ne sont pas très bonnes (par contre je fais de bonnes siestes les après-midi!). J'ai toujours mon redon et j'espère qu'on va bientôt pouvoir l'enlever! Je n'ai toujours pas pu regarder en dessous des pansements et ça me va pour l'instant. Et puis j'arrive à être un peu plus active ce qui me fait du bien même si du coup je le paie physiquement! Une infirmière vient tous les jours pour ma piqûre d'anti-coagulant (j'ai les cuisses pleines de bleus) et pour une prise de sang tous les 3 jours. Bref, une vie ordinaire de convalescente!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article