J+22

Publié le par Mlle Citron

Les petits citrons sont sur le chemin du retour et je suis bien contente de pouvoir les retrouver! J'avoue ne pas avoir fait grand chose cette semaine et je n'ai pas beaucoup mis le nez dehors ... mais qu'est ce que ça fait du bien!

Mercredi, nous sommes retournés à Moulins pour ma 12ème cure d'Herceptin. J'aurai normalement dû la faire mercredi dernier mais mon oncologue étant en vacances, nous avions convenu de décaler la cure dans la mesure où je ne veux plus avoir affaire l'autre oncologue. La salle de soins était bondée et j'ai eu l'impression de revenir en arrière quand nous étions en chimio sur Clermont dans "l'usine à cancer". Du coup, la matinée fut pénible et l'attente plus longue qu'à l'habitude. L'infirmière m'a fait l'injection dans la cuisse gauche (la dernière fois c'était à droite) et là surprise, elle m'a dit qu'il fallait rester 2h dans la salle pour surveillance... en sachant que la dernière fois, comme c'était la première fois en intramusculaire il aurait fallu attendre 4h!! "Non madame, je ne veux pas attendre 2h, on a prévu de déjeuner avec une amie et puis la dernière fois je n'ai pas été surveillée et tout s'est bien passé". Bon heureusement mon super oncologue a dit que 30 minutes étaient suffisantes et on est parti au bout de 20 minutes. Pendant ces 20 minutes, j'ai mis de la glace sur l'endroit de l'injection en espérant que ça ne me fasse pas le même hématome que la dernière fois.

2 jours après, pas d'hématome et j'en suis bien contente. Jusqu'à ce matin, je pensais également avoir échappé à la fatigue et à l'état grippal mais ça m'a rattrapé dans l'après-midi... dommage!

Mercredi après-midi, direction Clermont pour un rendez-vous avec notre chirurgienne. L'analyse de mon défunt sein a bien montré un cancer in situ (cancer qui ne répond pas à la chimiothérapie) donc je n'ai pas de regret à avoir car ce cancer aurait fini par évoluer. Elle a coupé les fils des cicatrices qui semblent tout à fait satisfaisantes. Par contre, au niveau du prélèvement du muscle, il y a un épanchement de lymphe (appelé lymphocèle) et elle me l'a enlevé (sans douleur!) à l'aide d'une grosse seringue. Elle a enlevé 40mL mais je sens que la poche s'est de nouveau formée et ce n'est pas douloureux à proprement dit mais la sensibilité est bizarre au niveau de cette zone. La chirurgienne explique cet épanchement par le fait que la nature n'aime pas le vide et que le liquide comble le vide laissé par mon muscle.

Côté bonnes nouvelles, il semble impossible que les cicatrices se rouvrent donc je peux de nouveau conduire et bouger plus sans craindre d'entendre un sinistre crackkkkkk!!! C'est très rassurant de l'entendre et depuis, malgré la douleur et les tiraillements, je suis plus active (enfin pas trop quand même pour le moment!). Pour une meilleure cicatrisation, il va falloir que j'applique de la crème, beaucoup de crème sur les cicatrices. Et puis, je vais devoir remettre un soutien-gorge pour procurer un soutien ferme à mon nouveau sein.

Dans 15 jours, je vais commencer des séances de kiné pour muscler mon dos et récupérer la mobilité de mon bras gauche. Et je vais devoir me mettre à la natation, meilleur sport pour mon dos. Ca ne va pas être facile de me mettre en maillot de bain, mais on verra quand ce sera le moment...

Enfin, pour la suite des évènements, pour les "finitions" comme dirait M. Citron, on va le faire sur Grenoble. En effet, notre chirurgienne quitte le Centre Jean Perrin et part sur le CHU de Grenoble. On pourrait se faire suivre sur Clermont par un autre chirurgien mais on voudrait la suivre parce que c'est la toute première personne que nous avons rencontré au début de cette épreuve et qu'on l'apprécie en tant que personne et en tant que professionnelle.

J'entends la voiture de mon petit frère qui arrive avec les petits citrons alors je cours les embrasser!

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article