Chez l'assistante sociale

Publié le par Mlle Citron

Aujourd'hui, rendez-vous chez l'assistante sociale de la CPAM, suite à ma visite avec le médecin conseil du mois dernier.

Le but de l'entretien? M'aider à préparer au mieux mon retour dans le monde du travail.

Cela va faire un an que je ne travaille plus et petit à petit, les dossiers que je connaissais sur le bout des doigts, le nom des clients et même leur visage s'estompent peu à peu. Maintenant que je suis sur la voie de la guérison, la perspective de reprendre le chemin du travail s'impose de plus en plus.

Il me reste 6 cures d'Herceptin, une opération de lipomodelage et mon opération de la thyroïde qui a été décalée au 27 septembre prochain. Alors cela me laisse un peu plus de 6 mois pour me préparer.

Voici les pistes de reflexion que m'a donné l'assistante sociale:

  • Rencontrer impérativement le médecin du travail avant la reprise. Cette rencontre doit se faire à mon initiative environ 1 mois avant. Elle doit permettre au médecin de juger si je peux effectivement reprendre mon poste tel quel ou s'il doit être aménagé.
  • Le médecin du travail peut demander une reprise à mi-temps thérapeutique, ce qui est souvent le cas suite à un cancer. Le problème c'est qu'il faut avoir l'accord de l'employeur et que s'il refuse, le médecin prolonge alors l'arrêt maladie jusqu'à ce qu'il estime que le poste peut être repris à temps plein.
  • Le médecin peut demander un aménagement du poste
  • Le médecin peut aussi refuser la reprise du poste et me déclarer inapte pour ce poste précis. L'employeur n'a alors pas d'autre choix que de me licencier pour inaptitude.
  • Je peux faire un demande aussi de travailleur handicapé... Si le dossier est accepté, cela peut m'ouvrir des possibilités de formation ou d'adaptation de poste.

Je me suis sentie soudain très vulnérable dans ce bureau, limite au bord des larmes parce que tout ces termes sont tellement durs à entendre et à concevoir...

J'ai d'un coup eu la certitude que pour vraiment pouvoir tourner la page de ce satané crabe, il me faudrait reprendre mon poste tel que je l'ai quitté, parce que sinon, je crois que je le vivrais comme un échec. Mais j'ai aussi eu la certitude que cela sera très difficile: affronter mes patrons, affronter les nombreux kilomètres, affronter tous les clients et devoir à chaque fois parler des causes de mon absence et surtout redevenir efficace...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article