Lymphocèle

Publié le par Mlle Citron

"La formation de sérome plus fréquemment dénommé « lymphocèle », est connue comme étant un phénomène extrêmement fréquent après chirurgie mammaire en particulier carcinologique. Il s’agit d’une réaction physiologique correspondant à une transsudation de sérum dans une zone de décollement non physiologique."

Comme je vous l'avais expliqué dans mon précédent post, lors de ma visite de contrôle post-opératoire de la semaine dernière, la chirurgienne m'avait enlevé 40cc de ce liquide dans le dos. Elle m'avait dit que comme mon muscle était petit, il y avait peu de risques que ce phénomène se renouvelle et pourtant, je crois bien que le lymphocèle s'est reformé dès le lendemain.

Ce lymphocèle est assez inconfortable, parfois à la limite douloureux et j'ai l'impression de focaliser dessus, finalement plus que sur mes cicatrices en elle-mêmes.

Et surtout, ce que je n'arrive pas à comprendre c'est qu'il n'y ait pas de transfert de compétence pour cet acte de ponction entre le centre Jean Perrin et le médecin généraliste ou même l'hôpital de Moulins. Et oui, normalement je ne peux aller me faire ponctionner ce lymphocèle qu'au centre Jean Perrin par un interne... Faire 3h de route aller-retour pour un geste de moins de 2 minutes, ça m'est insupportable!

Comme lundi j'ai eu très mal et que l'inquiétude grandissait (combien de temps peut-on rester avec ce lymphocèle avant que cela ne s'aggrave?), je me suis dis que j'allais tenter les urgences à l'hôpital de Moulins. Un mardi matin, à 9h30, c'était déjà bondé et au bout de 45 minutes d'attente, j'ai commencé à me sentir super oppressée et pas du tout au bon endroit (d'autant plus que l'infirmière qui m'a reçu n'était pas sûre du tout que le médecin accepterait de faire la ponction..;). J'ai appelé une interne du centre Jean Perrin qui m'a déconseillée les urgences  et vivement conseillée de retourner au centre ou éventuellement chez mon généraliste. J'y suis allée aujourd'hui et vous savez quoi, comme il me l'avait dit au téléphone, il ne s'est pas senti en mesure de le faire... Retour à la case départ! Enfin pas tout à fait, mon généraliste a appelé un confrère chirurgien sur l'hôpital de Moulins et lui a exposé mon cas. Il accepte finalement de me recevoir lundi à 11h.

Un vrai parcours du combattant pour un acte qui m'est expliqué comme banal et ça me révolte! Si je dois être ponctionnée 1 à 2 fois  par semaine, pendant quelques semaines, je refuse de faire les trajets sur Clermont! Mais malgré ma révolte, si ça se trouve lundi le chirurgien va me renvoyer vers le centre Jean Perrin... Affaire à suivre!

Sinon, j'ai hâte de commencer les séances de kiné parce que j'ai affreusement mal au dos, quand je suis longtemps debout ou même assise au bureau. Il n'y a que calée dans le canapé que je me sens bien, mais je ne vais pas en faire un métier que de ne rien faire!! Les douleurs sont parfois fulgurantes comme des coups de poignards mais le plus souvent c'est diffus dans tout le dos.

Vivement que tout rentre dans l'ordre, je rêverai presque de pouvoir faire du sport ;-)

Commenter cet article